Le technicien de Laboratoire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

default Le technicien de Laboratoire

Message  * le Mar 8 Avr - 17:12

Technicien de laboratoire est un métier qui consiste à effectuer des analyses biologiques, chimique ou physique.


Domaines de travail

* Chimie
* Biologie
* Biochimie
* Physique

Formation

À la base il doit être titulaire d'un diplôme de niveau Baccalauréat, mais il a généralement un niveau bac+2 spécialisé : un Brevet de Technicien Supérieur , un Diplôme universitaire de technologie ou encore du Diplôme d'Etat de Technicien en Analyses Biologiques le dernier cas pour le Maroc , C'est à Travers des études à l'IFCS Institut de Formation aux Carriéres de Santé Section Technicien de Laboratoire (Durée d'étude 3Ans ) . La formation s'étale sur 2 voire 3 ans et alterne cours, travaux pratiques et stages. Les principales disciplines sont la chimie, la biochimie, la microbiologie (bactériologie, virologie, parasitologie), l'hématologie, l'immunologie, l'immuno-hématologie, l'histologie, ... Dans le domaine de l'analyse médicale, le technicien est également fréquemment titulaire d'un certificat d'aptitude aux prélèvements sanguin lui permettant la réalisation de prises de sang.

Les débouchés sont variés : hôpitaux ; laboratoires d’analyses médicales de ville ; laboratoires de recherche (CNRS, INSERM, IFREMER) ; laboratoires pharmaceutiques et agro-alimentaires ; E.F.S. ; laboratoires de l’administration (police, armée, éducation nationale, D.G.C.C.R.F., …).

Cadre de travail

Un technicien de laboratoire travaille dans un laboratoire de recherches, d'analyses ou de contrôles de qualités. Il effectue des analyses de produits, fait des dosages et/ou fait des recherches sous la direction d'un ingénieur, d'un chimiste ou d'un chercheur. Dans le domaine de l'analyse médicale, le technicien de laboratoire réalise des analyses pour permettre un diagnostic, suivre l'évolution d'une pathologie, la pertinence d'un traitement médical et prévenir une maladie . Dans certaines structures hospitaliéres et EFS, le technicien de laboratoire en analyse biologique est également en charge de la délivrance de produit sanguin labile. Dans les structures hospitaliéres et les EFS, le travail est assuré 24h/24h, 365 jours dans l'année.


cheers Hommage à Tous les TL

Source WIKIPEDIA.ORG [Texte édité ]WIKIPEDIA.ORG

*
Admin

Messages: 36
Date d'inscription: 02/04/2008
Localisation: La Maison Blanche

Voir le profil de l'utilisateur http://laboratoire.forumactif.info

Revenir en haut Aller en bas

default Re: Le technicien de Laboratoire

Message  * le Dim 13 Avr - 18:50

Carrière
Le métier de Technicien de laboratoire




1) Historique du métier de technicien de laboratoire
2) VAE (Validation des Acquis de l’Expérience)
3) Formation
4) Evolution
5) Missions et activités
6) GBEA (Guide de Bonne exécution des analyses biomédicales)
7) Salaires
Cool Associations
9) Bibliographie


1) Historique du métier de technicien de laboratoire


1930 -1945 : les premières écoles de laboratoire ouvrent à Paris et dispensent à des infirmiers(es) ou des aides chimistes une formation spécifique aux techniques de laboratoire.

Jusqu’en 1952, les infirmiers (es) effectuent les premières analyses en service sous la responsabilité d’un médecin. Un Arrêté du 29 décembre 1952 définit pour les infirmiers(es) ayant au moins 2 ans d’ancienneté une spécialisation au niveau du laboratoire. La formation de 9 mois leur permet de devenir infirmier(es) spécialisé en laboratoire option chimie ou microbiologie.

En 1967, par décret le diplôme d’état de laborantin d’analyses médicales est crée et signe la suppression de la spécialisation des infirmières. La formation est de 2 ans après le Baccalauréat.

Dans les années 70, l’éducation nationale instaure en plus du diplôme de laborantin d’analyses médicales (DELAM) des BTS de biochimie ou d’analyses biologiques ainsi qu’un DUT d’analyses biologiques et biochimie.
Les programmes sont définis par le ministère de l’éducation et sont sensiblement identiques alternant les enseignements théoriques (maths, physique, statistiques, biologie, immuno-hématologie, biochimie, bactériologie, qualité) les séances de travaux pratiques (immuno-hématologie, Microbiologie, biochimie, anatomocytopathologie) et des périodes de stages en laboratoires hospitaliers ou non.
Les DUT (filière universitaire) sont préférés des étudiants tentés par la recherche car ils permettent de poursuivre plus facilement vers les masters (70% continuent leurs études après l’obtention du DUT).

1993 : Dans une circulaire relative aux conditions d’exercice, le laborantin devient technicien de laboratoire en analyses biomédicales. Le DELAM devient DETAB (diplôme d’état de technicien en analyses biomédicales)

1995 : Création du diplôme de cadre de Santé accessible à toutes les professions paramédicales dont les techniciens de Laboratoire

1996 : la formation passe à 3 ans après le Baccalauréat pour le DETAB ; à ce jour, il existe 10 diplômes permettant d’exercer la profession de technicien de laboratoire avec pour tutelle 4 ministères différents (de la Santé, de l’Education nationale, de l’Agriculture et du Travail)

2007 : Le programme du BTS analyses biologiques est actualisé et intègre désormais entre 12 et 14 semaines de stages en milieu professionnel.



2) VAE

La VAE existe depuis longtemps pour les BTS d’analyses en biologie puisqu’elle préexistait à la loi de 2002 (loi de modernisation sociale rendant la VAE obligatoire pour tous les diplômes).



3) Formation

Ecoles préparant au diplôme de technicien de laboratoire : 4 IFTAB en France (Paris Pitié Salpêtrière, Amiens, Tours et Lyon), Ecole Nationale de Chimie, physique et biologie, nombreux lycées, IUT Créteil, AFBB ….

La formation initiale peut-être éventuellement complétée par le certificat d’aptitude aux prélèvements sanguins délivré par la DRASS après validation d’un examen théorique, d’un stage de 40 prélèvements minimum et d’une épreuve pratique. Le technicien devient alors technicien préleveur ; il est demandé maintenant en plus une attestation d’aptitude aux gestes d’urgences de niveau I et celle de niveau II pour les techniciens prélevant à domicile)

Il existe une possibilité de spécialisation en tant que Technicien de laboratoire Biohygiéniste qui valide une année de formation supplémentaire après l’obtention du diplôme.

L’obtention d’un DU de recherche clinique permet d’accéder au titre de Technicien de recherche clinique ; il existe également de nombreuses licences professionnelles qui donnent des formations plus spécifiques dans certaines discipline et surtout un grade académique de licence.
Les techniciens d'analyses biomédicales peuvent accéder à des fonctions de cadre de santé de cadre pédagogique dans les instituts de formation, mais aussi de cadre supérieur et bien sûr de Directeur de soins.



4) Evolution

Les techniciens d'analyses biomédicales peuvent accéder à des fonctions de cadre de santé ou de cadre pédagogique dans les écoles et instituts de formation.



5) Missions - Activités

Le technicien de laboratoire effectue des analyses médicales, sous la responsabilité d’un pharmacien ou d’un médecin biologiste, afin d’établir un diagnostic, préconiser ou suivre l’efficacité d’un traitement mais peut travailler également dans un laboratoire de recherche et développement où il effectue des analyses biologiques et des tests de contrôle des produits, encadré par un ingénieur ou un pharmacien

Il doit également assurer la maintenance des appareils mis à sa disposition et participe à la mise au point de protocoles.

Il peut travailler essentiellement dans les entreprises pharmaceutiques ou cosmétiques, les laboratoires de biologie médicale de ville ou hospitaliers ou les entreprises agroalimentaires….

Le technicien d'analyses biomédicales réalise sur prescription médicale et sous la responsabilité du biologiste, des analyses de sang (NFS, ionogramme, groupage sanguin..), d’urines (ECBU) ou autres prélèvements biologiques.

La nature des analyses peut varier d'un laboratoire à l'autre ou être spécialisée dans un domaine particulier : Hématologie, Biochimie, Bactériologie, Virologie, Parasitologie, Anatomocytopathologie…. Ces analyses sont plus ou moins longues ou délicates en particulier dans le domaine de la biologie moléculaire, de la culture cellulaire ou de la procréation médicalement assistée et sont exécutées manuellement ou, surtout en biochimie et en hématologie, à l'aide d'automates et d’appareils de plus en plus perfectionnés.

Les résultats obtenus sont ensuite validés par un médecin ou un pharmacien biologiste en fonction des antériorités et des renseignements cliniques.

Les techniciens d'analyses biomédicales travaillent dans des laboratoires de biologie privés médicaux ou pharmaceutiques. Ils peuvent également exercer dans des hôpitaux, cliniques, centres de recherche, services de la préfecture de police.



6) GBEA (Guide de Bonne exécution des analyses biomédicales)

En France depuis 1994, toutes les personnes travaillant dans ou pour un laboratoire d’analyses biomédicales sont soumises à l’application du Guide de Bonne exécution des analyses biomédicales (GBEA). Les règles et recommandations contenues dans ce guide constituent un rappel de tout ce qu’il convient de respecter, d’étudier et de conserver pour obtenir l’exactitude et la précision des résultats d’analyses. Elles concernent toutes les étapes de l’analyse depuis le prélèvement jusqu’au rendu des résultats.



7) Salaires

Ils sont du même ordre de grandeur que celui des Infirmières (Grille identique pour tous les « techniciens du soin »)



Cool Associations

* ANTAB (Association Nationale des Techniciens en Analyses Biomédicales) http://www.antab.com/
* CERTLAP (Cercle d'Etude et de Réflexion des Techniciens de Laboratoire de l'Assistance Publique) http://certlap.ap-hop-paris.fr/

SOURCE : Infirmiers.com



*
Admin

Messages: 36
Date d'inscription: 02/04/2008
Localisation: La Maison Blanche

Voir le profil de l'utilisateur http://laboratoire.forumactif.info

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum